Avis de vacance d’emplois de directeurs et directrices des soins de la fonction publique hospitalière

JORF n°0286 du 8 décembre 2017

Texte n°136

 Avis de vacance d’emplois de directeurs et directrices des soins de la fonction publique hospitalière

 NOR: SSAN1734367V


Emplois de directeurs ou directrices des soins proposés aux directeurs ou directrices des soins en vue d’être pourvus par voie de mutation ou détachement en application des articles 22 et 23 du décret n° 2002-550 du 19 avril 2002 modifié portant statut particulier du corps de directeurs des soins de la fonction publique hospitalière :

 

– Centre hospitalier de Cannes (Alpes-Maritimes), un emploi de « chargé de la coordination de plusieurs instituts de formation » ;

– Centre hospitalier de Narbonne (Aude), un emploi de « chargé des instituts de formation en soins infirmiers et aides-soignants » ;

– Centre hospitalier de Salon-de-Provence (Bouches-du-Rhône), un emploi de « chargé de la coordination générale des soins » ;

– Centre hospitalier de Montperrin (Bouches-du-Rhône), un emploi de « chargé de la coordination des activités de formation, chargé des instituts paramédicaux du groupement de coopération sanitaire du Pays d’Aix » ;

– Centres hospitaliers « Robert Bisson » à Lisieux, de Pont-Lévêque, « Marescot » à Vimoutiers et établissement publique médico-sociale d’Orbec-en-Auge (Calvados), un emploi de « chargé des instituts de formation du centre hospitalier « Robert Bisson » à Lisieux » ;

– Centres hospitaliers de Périgueux, de Lanmary à Antonne-et-Trigonant, « Jean Leclaire » à Sarlat et de Domme (Dordogne), un emploi de « chargé de l’institut de formation en soins infirmiers et de l’institut de formation d’aides-soignants » ;

– Centre hospitalier universitaire de Bordeaux (Gironde), un emploi de « chargé des instituts de formation en soins infirmiers et des aides-soignants » ;

– Centre hospitalier universitaire de Tours et centres hospitaliers « Jean Pagès » à Luynes et du Chinonais à Chinon (Indre-et-Loire), un emploi de « chargé de la coordination générale des soins infirmiers, de rééducation et médico-techniques, de la qualité, de la gestion des risques et des usagers du centre hospitalier Chinonais à Chinon » ;

– Centre hospitalier du Forez à Fleurs-Montbrison (Loire), un emploi de « chargé de la coordination générale des soins » ;

– Centres hospitaliers de Brioude et de Paulhaguet (Haute-Loire), un emploi de « chargé de la coordination générale des soins » ;

– Centre hospitalier universitaire de Clermont-Ferrand, centres hospitaliers « Guy Thomas » à Riom, « Etienne Clémentel » à Enval, « Paul Ardier » à Issoire et centre hospitalier local du Mont-Dore (Puy-de-Dôme), un emploi de « directeur ou directrice des soins au centre hospitalier universitaire de Clermont-Ferrand » ;

– Centre hospitalier de Pau (Pyrénées-Atlantiques), un emploi de « chargé de la coordination des instituts de formation » ;

– Centre hospitalier de Perpignan (Pyrénées-Orientales), un emploi de « chargé des instituts de formation en soins infirmiers et des aides-soignants » ;

– Groupe hospitalier Sélestat-Obernai (Bas-Rhin), un emploi de « directeur ou directrice des soins » ;

– Hôpitaux civils de Colmar, centre hospitalier de Guebwiller et Hôpital local Loewel de Munster (Haut-Rhin), un emploi de « directeur ou directrice des soins » ;

– Centres hospitaliers de Dieppe, d’Eu et de Saint-Valéry-en-Caux et établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes de Luneray, de Saint-Crespin et du Tréport (Seine-Maritime), un emploi de « chargé de l’institut de formation en soins infirmiers et de l’institut de formation des aides-soignants du centre hospitalier de Dieppe » ;

– Centre hospitalier de Montfavet à Avignon (Vaucluse), un emploi de « chargé de la coordination des instituts de formation au sein de l’établissement régional de formation aux professions paramédicales du groupement d’intérêt public des établissements de santé d’Avignon et du pays de Vaucluse » ;

– Centre hospitalier universitaire de Poitiers (Vienne), un emploi de « chargé de la coordination générale des soins » ;

– Centre hospitalier universitaire de Limoges, centres hospitaliers « Jacques Boutard » à Saint-Yrieix-la-Perche et de Saint-Junien et établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes du Château à Rochechouart (Haute-Vienne), un emploi de « directeur ou directrice des soins, en charge des soins infirmiers au centre hospitalier universitaire de Limoges » ;

– Centre hospitalier universitaire de la Réunion à Saint-Paul et groupe hospitalier Est Réunion à Saint-Benoît (La Réunion), un emploi de « chargé de la direction des instituts de formation en soins infirmiers, de l’institut de formation des aides-soignants et de l’institut de formation des ambulanciers » ;

 

Peuvent faire acte de candidature : 

– les directeurs ou directrices des soins régis par les dispositions du décret n° 2002-550 du 19 avril 2002 modifié ;

– les fonctionnaires de catégorie A appartenant à un corps ou un cadre d’emplois d’un niveau comparable au sens des dispositions de la loi n° 2009-972 du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique, et justifiant des diplômes et titres exigés pour être recrutés dans le corps de directeur des soins.

 

Le dossier se compose de :

– une photocopie de la carte d’identité ou du livret de famille ;

– la copie de la décision prononçant la nomination dans le corps ou cadre d’emplois actuel, ainsi que l’arrêté fixant l’échelonnement indiciaire de ce corps ;

– la copie de la dernière décision indiciaire.

Les candidats doivent adresser pour chaque emploi, et dans un délai de trois semaines à compter de la date de publication du présent avis au Journal officiel (le cachet de la poste faisant foi), un dossier de candidature qui se compose des éléments suivants :

– une lettre de motivation ;

– les trois dernières fiches d’évaluation.

Les dossiers de candidature (1 dossier par établissement demandé) sont à transmettre sous couvert de la voie hiérarchique au directeur de l’établissement concerné. Aucune candidature ne pourra être prise en compte sans l’avis du chef d’établissement d’origine. Un exemplaire du dossier doit être adressé conjointement au CNG à l’adresse suivante :

Centre national de gestion, département de gestion des directeurs, bureau de gestion des directeurs d’hôpital et des directeurs des soins, immeuble le Ponant, 21 B, rue Leblanc, 75015 Paris.

De même, toute demande de communication de fiche de poste devra être effectuée par l’intéressé auprès de l’établissement de santé concerné.

Voir cette annonce sur Légifrance